Les résultats de l’étude d’estimation du potentiel de terres adéquates et disponibles pour produire durablement de l’huile de palme, selon la norme RSPO dans 5 pays du bassin du Congo, viennent d’être dévoilés.

Les parties prenantes à l’étude de cartographie du potentiel de plantation de palmier à huile au Gabon, le 30 mai 2017.

Les responsables du Fonds mondial pour la nature (WWF-Gabon), en collaboration avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), ont procédé le 30 mai 2017, à Libreville, à la restitution des résultats de la cartographie du potentiel de terres disponibles et favorables à la production d’huile de palme durable.

Les cartes issues de cette étude sont proposées comme des outils d’aide à la décision pour la planification nationale d’affectation des terres (PNAT),

Destinée à asseoir la stratégie de mise en place d’une filière agro-alimentaire gabonaise à vocation exportatrice, l’usine transformation d’huile de palme de Mouila a été inaugurée ce 11 avril.

 

Ali Bongo procédant à la coupure symbolique du ruban à l’entrée de l’usine, le 11 mars 2017 à Mouila.

Le chef-lieu de la province de la Ngounié (Sud-est) a ajouté le dernier chainon de son industrie du palmier à huile, avec l’inauguration par le chef de l’Etat, d’une usine de transformation de l’huile de palme, ce 11 avril à Mouila. Evaluée à 22 milliards de francs CFA, cette usine découlant du partenariat entre Olam et l’Etat gabonais, permettra ainsi d’asseoir la stratégie de mise en place d’une filière agro-alimentaire gabonaise à vocation exportatrice.

La plate-forme "Partenariat tortues marines du Gabon", en association avec le bureau de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) du Gabon, ont organisé, samedi dernier, au mess mixte des armées, la Journée mondiale de la diversité biologique.

Thème de cette manifestation : "Découvertes des savoirs et célébration de la journée de la tortue marine". Plusieurs activités ont ponctué l'événement : campagne de nettoyage de la plage, concours de dessin, danse, course aux sacs, tir à la corde, projection des films sur les tortues marines et les peuples de la forêt, contes et matchs de football (filles et garçons). Des jeunes des établissements primaires et secondaires des communes d'Akanda et de Libreville se sont affrontés pour remporter les différents prix.

A cette occasion, le directeur de l'ONG WCS Gabon, Gaspard Abitsi, a expliqué que, «depuis plus de 12 ans, nous organisons la Journée de la tortue marine, pour célébrer la Journée mondiale de la diversité biologique.

La mine d'uranium d'Oklo (sud-est du Gabon), abrite seize réacteurs nucléaires naturels, ils ont fonctionné il y a deux milliards d'années.

Deux milliards d'années avant l'homme, la nature a inventé les réacteurs nucléaires. En 1972, un technicien du Commissariat à l'énergie atomique découvre par hasard en analysant un morceau d'uranium extrait de la mine d'Oklo, dans le sud-est du Gabon, qu'un nombre important de neutrons a disparu, preuve qu'il y a eu fission. Les investigations menées sur place mettent au jour un phénomène géologique unique dans l'histoire de la Terre seize réacteurs nucléaires naturels fossiles. Oklo doit son existence à une forte concentration en uranium, équivalente à celle que l'on trouve dans les centrales nucléaire d'EDF, conjuguée à la présence d'eau qui a permis d'attiser la réaction. Lorsque l'intensité des fissions augmentait, la température s'élevait, faisant s'évaporer l'eau, ce qui étouffait l'emballement. Puis la température baissait, la densité de l'eau augmentait de nouveau, et ainsi de suite, durant plus de 100 000 ans, peut-être 800 000 ans les fissions nucléaires en chaîne se sont ainsi auto-entretenues...

Il y a 2 milliards d'années, le taux d'uranium 235 présent dans l'uranium naturel était de 3,6 %, donc beaucoup plus important qu'aujourd'hui (0,7 %) du fait que la période (demi-vie) de l'isotope 235 (710 millions d'années) est plus courte que celle de l'isotope 238 (4,5 milliards d'années). Par conséquent, l'uranium naturel pouvait alors déclencher la réaction en chaine dans la nature.

Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, les conditions nécessaires pour atteindre la criticité (enrichissement ad hoc, forte concentration de l'uranium dans le minerai, présence d'eau en quantité suffisante, absence d'éléments trop absorbants) furent effectivement réunies il y a 1950 millions d'années sur le site d'Oklo au Gabon, où plusieurs réacteurs naturels ont pu fonctionner spontanément durant plusieurs milliers d'années en dégageant de la chaleur

La Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) vient d’approuver l’interprétation nationale des principes et critères de la norme RSPO pour la production d’huile de palme socialement et respectueuse de l’environnement pour le Gabon.

L’interprétation nationale des principes et critères de la norme RSPO vient d’être approuvée.

Le processus d’adaptation de l’interprétation nationale de la RSPO au Gabon débuté en 2012,

(Le Nouveau Gabon) - Selon les organisateurs, la célébration de la journée de Conservation des tortues marines représente un évènement majeur en termes de communication. Notamment, sur le travail réalisé jusque-là, par les organismes impliqués dans la conservation cette espèce.

Elle contribue aussi et surtout, à développer une prise de conscience de l’importance de la survie des tortues marines.

Au Gabon, comme à l’accoutumée, plusieurs activités vont encore être organisées au Mess de l’Armée de Terre à Libreville. L’objectif de cet évènement est de sensibiliser les participants sur la question de la conservation de l’environnement et plus précisément sur le milieu marin et ces composants et dont la survie dépend de nos rapports vis avis de celui-ci.

 

Faire un don

Ce site à but non lucratif qui fait de la ré information gratuite vous a plu ? …faire un don etc…